Cre10fi Courtier en prêts bancaire

Cre10fi, spécialiste du rachat de crédits

La vie est faite de projets et de dépenses, qu’il peut parfois être difficile de réaliser, sans l’aide de financements extérieurs. Si les crédits sont un coup de pouce nécessaire pour acquérir un bien ou combler certaines dettes, leur multiplication peut vous mettre dans une situation financière délicate.

Le rachat de crédit en quelques mots

Pour retrouver la sérénité et vous permettre de vivre plus confortablement, le rachat de crédit est peut-être la solution. Celui-ci vous permet de regrouper vos différents crédits en un seul, vous permettant de n’avoir qu’une mensualité à rembourser.

De plus, cette solution offre l’avantage d’obtenir un meilleur de taux de remboursement et des mensualités réduites, afin de réduire les dépenses et vous garantir d’avoir suffisamment d’argent pour continuer à vivre convenablement.

Si vous vous y perdiez entre les différentes sommes dues, à des organismes différents et à des taux variables d’un prêt à l’autre, vous n’avez désormais plus qu’un interlocuteur. Celui-ci se chargera de trouver les meilleurs offres afin de racheter vos crédits : ce sera donc à cet organisme seulement que vous aurez à rembourser vos mensualités, en trouvant avec lui le montant qui conviendra le mieux.

Les critères pour pouvoir prétendre au rachat de crédit

Si, dans l’esprit de beaucoup, le rachat de crédits s’adressent aux personnes en situation de surendettement, sachez qu’il ne s’agit pas de la seule situation qui vous permet de déposer un dossier. Le rachat de crédit s’adresse, en effet, aux personnes ayant des dettes, des rejets de prélèvement ou étant fichées crédit à la consommation.

Néanmoins, il existe un certain nombre de critères d’exclusion qui ne vous permettent pas de prétendre à ce type de rachat. Parmi eux, trouvez notamment:

une liquidation judiciaire en cours
souscription à de multiples prêts de type Cofidis, Cetelem, etc.
endettement lié à des achats compulsifs, des jeux, des consultations de voyance, etc.
personne sous tutelle ou curatelle
acquisition d’un fond de commerce
rachat de crédits datant de moins d’un an

De plus, pour pouvoir prétendre à un rachat de crédit, il faut être nécessairement de nationalité française ou possédant une carte de séjour valable 10 ans. Enfin, la limite d’âge pour déposer un dossier de rachat est de 80 ans dans le cadre de prêts à la consommation, et de 90 ans pour le rachat de prêts hypothécaires.

Le Rachat de credit grâce à Cre10fi

Notre société Cre10fi est spécialisée dans le rachat de crédit et se compose d’une équipe de courtiers qui vous accompagneront dans votre démarche. Établissez avec ces professionnels un projet personnalisé, en adaptant vos mensualités à vos possibilité de financement, sans craindre de ne pas réussir à boucler vos fins de mois.

Nos courtiers spécialisés en rachat de crédit sont à votre disposition pour étudier votre situation actuelle (profession, situation familiale, types de crédits en cours, mensualités actuelles, etc.) et réaliser une étude gratuite en seulement 24 heures.

Sur la base de cette étude, et si vous l’acceptez, ils seront alors chargés d’effectuer toutes les démarches liées au regroupement de tous vos crédits, dans le respect des conditions que vous aurez préalablement fixées avec notre équipe.

Qu’il s’agisse de renégocier vos taux d’emprunt ou de diminuer les mensualités de vos remboursements, nous opterons pour la meilleure option en fonction de votre situation et qui soit la plus avantageuse pour vous.

Pour débuter votre simulation de rachat, rendez-vous directement sur le site cre10fi.fr et laissez-vous guider pas-à-pas.

Les étapes d’un rachat de crédit

Contacter un organisme de Rachat de crédit

La première étape du rachat de crédit est la simulation. Si vous ne parvenez plus à vous y retrouver dans toutes vos factures, la société de courtiers vous permettra d’y voir plus clair dans votre situation. Elle vous proposera une simulation clé-en-main, en adaptant la mensualité unique à vos revenus, que vous serez alors libre d’accepter ou non.

Réunir les pièces justificatives de votre situation

En parallèle de cette simulation, il vous faudra réunir plusieurs pièces à fournir à l’organisme de rachat de crédits contacté. Parmi elles, trouvez notamment :

la photocopie de votre pièce d’identité ou de votre passeport
la photocopie de votre livret de famille
les offres de prêt de vos crédits actuels, ainsi que leur tableau d’amortissement
vos 3 derniers bulletins de salaire
vos 3 derniers relevés de compte bancaire
un justificatif de domicile
une photocopie de la taxe d’habitation et, pour les propriétaires, de la taxe foncière

Les organismes prêteurs s’assurent ainsi que vous êtes solvable, devant le risque qu’ils prennent pour vous aider à rembourser vos dettes. Le but est, d’une part, de vous permettre de rembourser à votre rythme ce nouveau créancier, et d’autre part, qu’il ait la garantie qu’il recevra bien la totalité de la somme due.

Edition et signature de l’offre de rachat

Une fois la simulation de rachat éditée et acceptée, informez votre banque de ce changement de situation. Celle-ci pourra alors vous proposer une offre plus avantageuse ou accepter l’offre faite par l’organisme de rachat, auquel cas elle ne sera plus la banque prêteuse.

Vous aurez alors un délai de rétractation à respecter, variable de 10 à 14 jours en fonction du type de prêt repris, avant d’accepter l’offre de rachat qui vous aura été faite. Une fois ce délai passé, signez l’offre qui permettra de débloquer les fonds pour votre rachat de crédit.

Le déblocage des fonds

Sachant que vous avez plusieurs prêts en cours, vous devez actuellement de l’argent à plusieurs créanciers. La banque qui propose de racheter vos crédits va donc devoir débloquer les fonds nécessaires au remboursement de vos différents prêts.

Elle sera alors votre unique créancier et votre seul interlocuteur pour le remboursement de votre nouvelle mensualité. Une démarche simplifiée pour une tenue facilitée de vos comptes!

Dans le cas d’un prêt avec garantie, ce n’est pas une banque mais un notaire qui aura la charge de rédiger l’acte de remboursement de vos différents emprunts. Vous recevrez alors un chèque le jour même de la signature de l’acte, afin de rembourser vos créanciers.

Rachat de crédit : les délais à respecter

À quel moment doit-on faire une demande de rachat de crédit ?

Le rachat de crédits est un projet qui peut s’envisager à tout moment de votre vie. Généralement, celui-ci fait suite à un événement qui vient bouleverser votre vie et modifier vos revenus et/ou vos dépenses. Que vous ayez récemment perdu votre emploi, occasionnant une baisse notable de vos revenus, que vous soyez sur le point d’acquérir une nouvelle voiture ou encore que vous attendiez un heureux événement, ce peut être le bon moment pour faire racheter vos différents prêts.

Regrouper ses crédits ou les faire racheter vous permet de faire baisser vos mensualités, afin de faire face à une baisse des revenus. En ce qui concerne le rachat d’un crédit immobilier, celui-ci peut être particulièrement avantageux lorsque les taux d’emprunt en vigueur sont plus bas que ceux auxquels vous avez emprunté, quelques années auparavant.

Pour être certain de faire de « bonnes affaires », nous sommes là pour vous conseiller et vous indiquer le bon moment pour lancer ce rachat de crédit.

La durée d’un rachat de crédit

Comme nous vous l’expliquions plus haut, le rachat de crédit se déroule en plusieurs étapes, de la simulation au déblocage des fonds par l’organisme prêteur. Une fois votre dossier constitué, il faut compter une dizaine de jours, parfois plus, pour que l’organisme de rachat donne son accord.

Une fois l’offre de rachat faite, vous avez 10 jours pour l’acceptation et devez également attendre le délai de rétractation avant de retourner l’offre signée à l’organisme prêteur. Ce délai de rétraction est de 14 jours pour les prêts à la consommation et de 10 jours seulement pour le rachat d’un prêt immobilier.

Attention toutefois à ne pas trop tarder avant de donner votre réponse, acceptation ou non de l’offre de rachat, cette offre n’étant valable que quelques semaines. Passé ce délai, il vous faudrait relancer la procédure de demande de rachat de crédit de zéro.

Si vos comptes sont bons, vous devez donc vous y prendre a minima un mois à l’avance avant que votre rachat de crédits soit effectif.

Sur quelle durée maximum peut-on étaler un rachat de crédit ?

Le rachat de crédit vous permet d’étaler votre remboursement sur une durée plus longue, afin de diminuer vos mensualités. Néanmoins, il faut savoir que le rachat de crédit a une durée maximale sur laquelle le remboursement peut être étalé. Cette durée est de :

12 ans pour le rachat de crédit à la consommation
25 ans pour le rachat de prêt avec caution
35 ans pour le rachat de crédit avec une garantie hypothécaire

Evidemment, ces durées sont fournies à titre indicatif et peuvent varier selon l’organisme prêteur.

Puis je faire des remboursements par anticipation ?

Si après l’acceptation de rachat de crédit, votre situation venait à s’améliorer, il vous est toujours possible de modifier vos mensualités et faire ainsi diminuer la durée du remboursement.

Si ce remboursement anticipé est autorisé dans le cadre d’un rachat de crédit, des frais, correspondant aux intérêts dus à la banque prêteuse, vous seront également demandés. Ces pénalités, définies par la loi Lagarde de 2011, sont appliquées au-delà d’un remboursement anticipé de 10 000 euros par an, pour les crédits à la consommation.

Concernant les prêts immobiliers, ces pénalités ne peuvent être supérieures aux intérêts d’une période de 6 mois, ou 3 % du capital restant dû.

Les autres questions à se poser avant tout rachat de crédit

Comment connaître le taux d’endettement auquel j’ai droit ?

L’acceptation ou non d’un dossier de rachat de crédit va dépendre de votre taux d’endettement. En effet, en situation de surendettement, correspondant à un taux d’endettement supérieur à 66 %, vous ne pouvez prétendre à une démarche de rachat de crédits.

Les organismes de crédits acceptent généralement des taux d’endettement allant jusqu’à 35% environ. Cela correspond à conserver la moitié de ses revenus pour pouvoir vivre. Pour autant, chaque situation doit être étudiée au cas par cas par les organismes de rachat en fonction des revenus des particuliers.

En effet, pour un particulier touchant près de 4000 euros par mois, il sera plus aisé de vivre avec les 2000 euros restant que pour un particulier ne touchant que 1500 euros par mois et qui devrait se contenter de 750 euros pour subvenir à ses besoin. Ainsi, si le taux d’endettement habituellement accepté est de 40 % pour un rachat de crédit, certaines situations permettent d’accepter un taux d’endettement supérieur.

Avant de vous lancer dans ce type de projet, vous pouvez calculer votre taux d’endettement sur le net ou réaliser simplement ce calcul vous-même. Pour cela, il vous suffit de multiplier le montant de vos charges (ce que vous devez rembourser) par 100 et de diviser le résultat par le montant de vos revenus.

Par exemple, pour une personne touchant 2200 euros par mois, tous revenus confondus, et remboursant 600 euros par mois, le taux d’endettement sera de 27,3 % (600 x 100) / 2200 = 27,3), parfaitement adapté pour la constitution d’un dossier de rachat de crédit.

À l’inverse, si une personne touche 1500 euros et doit rembourser, chaque mois, 800 euros, le taux d’endettement de 53,3 % sera trop important pour prétendre à un rachat de crédit. Dans ce cas, il sera préférable de se tourner vers un dossier de surendettement, plus adapté aux situations plus précaires.

Dois-je changer de banque pour mes comptes ?

Lorsque vous souscrivez à un prêt auprès d’une banque, celle-ci impose que votre compte principal, voire tous vos comptes, y soient rattachés. Dans le cadre d’un rachat de crédit, vous n’avez aucune obligation auprès de l’organisme ou de la banque prêteuse.

Vous pouvez ainsi conserver vos comptes, en fournissant un RIB à l’organisme chargé de racheter vos différents prêts, sans obligation d’y ouvrir un compte. Celui-ci prélèvera ainsi les sommes dues directement à la banque où sont domiciliés vos comptes.

Le rachat de crédit concerne-t-il uniquement des prêts en cours ?

Habituellement utilisé pour faire face à un prêt immobilier ou à des crédits à la consommation, vous pouvez également inclure des dettes dans votre rachat de crédit, afin de remettre vos comptes à flot.

Cette solution peut ainsi vous aider à rembourser des dettes engendrées par un membre de votre famille, à solder des factures impayées, mais aussi à compenser les retards de loyer. Néanmoins, le recours à un rachat de crédit doit se faire au plus tôt, avant de vous retrouver en situation de surendettement, auquel cas vous ne pourriez plus y prétendre.

En plus de couvrir des dettes en cours, le rachat de crédit peut également permettre d’obtenir une avance d’argent pour des projets à venir, en évitant de contracter un nouvel emprunt. Lors de votre demande de rachat de crédit, l’organisme en charge de votre dossier étudiera ainsi les dettes et prêts en cours, mais évaluera également le budget supplémentaire dont vous aurez besoin pour la concrétisation de votre projet (achat d’un véhicule, travaux dans votre logement, etc.). Cette trésorerie sera inclue dans votre rachat de crédit et vous en rembourserez, chaque mois, une partie en plus de rembourser vos dettes.

Qui fait les démarches pour solder mes crédits?

Lors d’un rachat de crédit, deux options s’offrent à vous. La première est de vous laisser gérer tout de A à Z, de la comparaison des offres de rachat au solde de vos comptes pour rouvrir un compte chez votre nouvel organisme prêteur.

Pour vous simplifier les démarches, mieux vaut faire appel à un courtier, spécialisé dans le domaine de la finance, et connaissant parfaitement les rouages de ce genre de procédures. Il sera alors dans ses missions de comparer les offres afin de réaliser les demandes de rachat auprès des organismes proposant les meilleurs avantages.

Le courtier est donc un intermédiaire entre vous et les banques et/ou organismes pouvant racheter vos crédits, jusqu’au solde complet de vos crédits. Il vous permet ainsi un gain de temps et un stress en moins face à la charge de travail que représente la gestion d’un dossier de rachat de crédit.

Que faire en cas d’un refus de rachat de crédit ?

Lorsque vous vous engagez dans une demande de rachat de crédit, vous devez montrer patte blanche et en remplir tous les critères. Malgré cela, l’organisme auquel vous faite la demande de rachat peut refuser de donner son accord s’il estime qu’il prend trop de risque en vous accordant ce prêt. Il peut, en effet, craindre que vous ne puissiez rembourser les mensualités, ce qui vous mettrez tous deux dans une situation financière critique.

Si vos différentes demandes et le recours à un courtier n’ont pas permis d’obtenir un avis favorable pour votre rachat , il sera alors préférable de monter un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Cela vous engagera à ne plus utiliser vos différents moyens de paiements et à ne plus contracter d’emprunts.

Un inventaire sera alors fait de votre situation (revenus, personnes vivant dans votre foyer, montant des dettes, etc.) afin de définir vos possibilités de remboursement, voire la quotité saisissable.

En bref, les avantages du rachat de crédit

Vous l’aurez compris, le rachat ou regroupement de crédits peut être la solution idéale pour rebondir dans une situation financière délicate. N’attendez pas plus longtemps, au risque de voir celle-ci se dégrader jusqu’à vous retrouver en surendettement, et envisagez sérieusement le rachat de crédit.

Ce type de procédure présente un certains nombres d’avantages à ne pas négliger :

moduler vos mensualités en fonction de vos revenus
n’avoir qu’une mensualité à rembourser et un unique interlocuteur à qui vous adresser
obtenir des taux de remboursement plus avantageux que lors de vos emprunts, grâce à une comparaison approfondie des offres disponibles sur le marché
avoir la possibilité de modifier les mensualités en fonction d’éventuels changements de revenus
permettre d’inclure d’autres dettes et dépenses courantes, en plus des prêts immobiliers et des prêts à la consommation en cours
n’avoir qu’une assurance à payer, contrairement à ce qu’il se passe lorsque vous devez vous acquitter de plusieurs assurances correspondant à vos différents prêts en cours
Le rachat de crédit vous permet de retrouver une situation financière stable après avoir connu des fins de mois difficiles. Cependant, n’espérez pas faire des économies sur le long terme puisque la diminution de vos mensualités, associée à un allongement de la durée de remboursement, entraîne forcément un coût total de vos prêts supérieur à celui initialement prévu.

De même, une fois le rachat de crédit soldé, il vous faudra apprendre à gérer vos dépenses en fonction de vos revenus, afin d’éviter de vous retrouver de nouveau dans une situation délicate.